Sommaire:

Alors que dans les années passées, le bitcoin était considéré comme un investissement de niche, cette année, la crypto-monnaie est devenue un sujet de discussion majeur dans les cercles financiers traditionnels. De grandes banques d’investissement telles que JP Morgan, Deutsche Bank et Goldman Sachs se pressent pour recommander d’élargir les portefeuilles pour y inclure le bitcoin.

De leur côté, de grands gestionnaires d’investissement tels que Fidelity, BlackRock et Guggenheim sont déjà entrés sur le marché des crypto-monnaies ou discutent fréquemment du potentiel du bitcoin.

Les amis du bitcoin

En outre, de grandes entreprises telles que MicroStrategy et Tesla ont déjà investi directement dans le bitcoin, déclarant des bénéfices substantiels. Par exemple, Microstrategy possède actuellement plus de 91 500 BTC, ce qui représente près de 3 milliards de dollars de bénéfices par rapport au prix d’achat. En comparaison, Tesla n’a investi « que » 1,5 milliard de dollars en bitcoins, mais son PDG, Elon Musk, a annoncé qu’il acceptait les BTC comme mode de paiement pour les voitures produites.

Lire aussi :  Bolt aurait acquis la société de crypto-monnaie Wyre pour 1,5 milliard de dollars.

Ces profits substantiels ont généré une hausse de la demande de produits cryptographiques de la part des investisseurs institutionnels. Goldman Sachs a annoncé qu’il prévoyait de proposer à ses clients des options d’investissement en bitcoin dans les mois à venir, tandis que son rival Morgan Stanley a déjà commencé à offrir la possibilité d’investir dans des fonds cryptographiques depuis la mi-mars. BNY Mellon, l’une des plus anciennes banques américaines, a annoncé une intention similaire pour le second semestre 2021.

Dans une large mesure, ces grands investisseurs considèrent le bitcoin comme une alternative rentable à l’or. Un cadre de BlackRock a déclaré que le BTC est beaucoup plus fonctionnel et beaucoup plus facile à échanger qu’un lingot d’or. Le géant de l’investissement a commencé à expérimenter le marché des crypto-monnaies cette année et a investi dans des contrats à terme sur le bitcoin en mars.

Lire aussi :  Les plans de "brûlage" de la Saint-Valentin et la feuille de route pour 2022 sont désormais disponibles.

Les grands investisseurs ne sont pas les seuls à être favorables au bitcoin : les processeurs de paiement tels que Visa, Mastercard et Paypal cherchent également à profiter de la popularité du bitcoin.

Restez connecté dans le monde numérique !

PayPal a déjà introduit la possibilité d’acheter et de vendre des crypto-monnaies, ainsi que de payer avec des crypto-monnaies pour les commerçants aux États-Unis. Mastercard prévoit d’introduire les crypto-monnaies dans son propre réseau cette année, mais n’a pas encore fourni de détails concrets. Entre-temps, VISA a annoncé qu’elle allait utiliser la crypto-monnaie stable USDC pour régler les transactions sur son réseau de paiement, en collaboration avec Anchorage Bank et Crypto.com.

Le bitcoin et les autres crypto-monnaies ne sont donc plus une lubie de rebelles cyberpunk, mais deviennent progressivement un élément majeur du paysage financier mondial.

Article précédentLe marché des crypto-monnaies atteint 2 000 milliards de dollars
Article suivantBloomberg rapporte que l’engouement pour les NFT s’estompe.
Investisseur actif et rédactrice pour plusieurs publications spécialisées sur les crypto-monnaies, Marie vous fait partager son expérience grâce à des articles et des guides facilement accessibles aux débutants.