États-Unis : Les portes des crypto-monnaies s'ouvrent

Alors que les États-Unis s’ouvrent aux crypto-monnaies et qu’elle commence à se hisser au rang de monnaie reconnue et d’outil de paiement mainstream, l’Asie, elle, ferme à nouveau ses portes. Malgré la vague de soutien à la technologie blockchain qui a accompagné l’invention des crypto-monnaies, la réglementation du secteur en Asie a récemment été resserrée. Les États-Unis semblent donc progresser vite, en contraste avec le ralentissement de l’adoption des crypto-monnaies en Asie. Dans la tentative de réglementer le secteur, de nombreux pays ont mis en place des restrictions qui ont affecté les échanges de crypto-monnaies et en ont dissuadé certains. Pourtant, malgré la réglementation renforcée, plusieurs entreprises asiatiques tentent toujours de s’engager dans l’espace crypto-monnaie et blockchain.

Depuis quelques années, les cryptomonnaies sont devenues très populaires et sont devenues un moyen de paiement populaire dans le monde entier. Cependant, chaque pays a une attitude différente à l’égard de ce nouveau type de monnaie. En Asie, la plupart des pays ont tendance à bloquer l’utilisation des crypto-monnaies, tandis que dans d’autres régions, comme les États-Unis, elles sont en train d’être encouragées par des cadres réglementaires favorables.

La Chine encourage la bourse, mais bloque la crypto-monnaie

La Chine est l’un des premiers pays à avoir adopté des mesures restrictives en matière de crypto-monnaies. En 2017, le pays a interdit les ICO (offres initiales de pièces) et les échanges de crypto-monnaie, et a imposé des restrictions à la bourse. La Chine a également encouragé les entreprises à investir dans les technologies blockchain et a ouvert un marché pour les monnaies numériques, mais seulement à des fins spécifiques. La Chine ne reconnaît pas les crypto-monnaies comme des instruments de paiement légitimes.

L’Amérique s’ouvre aux nouveaux moyens de paiement

Aux États-Unis, la crypto-monnaie est en train de devenir plus populaire et les autorités réglementaires sont en train de l’encourager. En 2018, la SEC a réglementé plusieurs entreprises de crypto-monnaie et a encouragé les entreprises à utiliser les technologies blockchain pour réduire les coûts et améliorer l’efficacité du secteur financier. De plus, les États-Unis ont accordé des licences aux premières banques spécialisées dans la garde des crypto-monnaies, ce qui a ouvert la porte à de nouvelles possibilités de trading. Les États-Unis ont également autorisé les entreprises de crypto-monnaie à émettre des titres, ce qui signifie que les investisseurs peuvent maintenant acheter et vendre des actions sur le marché des actions. Ces mesures ont encouragé les entreprises à adopter les crypto-monnaies et à lancer des produits financiers basés sur ces devises.

Lire aussi :  4 astuces pour tirer le meilleur profit de vos investissements en crypto-monnaies

Une nouvelle guerre économique ?

Certains experts craignent que cette divergence d’attitudes réglementaires ne mène à une nouvelle guerre économique entre l’Asie et l’Amérique. Les pays asiatiques craignent que les crypto-monnaies soient utilisées à des fins illégales, telles que le blanchiment d’argent, et sont donc résistants à leur adoption. Les États-Unis, en revanche, voient dans les crypto-monnaies une nouvelle opportunité d’investissement et une nouvelle forme de moyen de paiement, et ont donc encouragé leur utilisation. La divergence des attitudes réglementaires a conduit à un niveau de compétition plus élevé entre les deux régions.

La crypto-monnaie se heurte à la réglementation asiatique

La plupart des pays asiatiques ont des cadres réglementaires plus stricts et des règles plus sévères en matière de crypto-monnaies, ce qui les rend plus difficiles à adopter. Les principaux régulateurs asiatiques, tels que la Chine, la Corée du Sud et le Japon, utilisent des politiques très restrictives, en interdisant ou en réglementant l’utilisation des crypto-monnaies. Les pays européens et les États-Unis se sont montrés plus ouverts à l’utilisation de ces nouveaux moyens de paiement, ce qui a encouragé les entreprises à adopter les crypto-monnaies.

Les États-Unis poussent les crypto-monnaies vers l’avant

Les États-Unis sont à l’avant-garde de l’adoption des crypto-monnaies. Les institutions financières américaines ont été les premières à adopter les technologies blockchain et à offrir des produits financiers basés sur la crypto-monnaie. Les États-Unis sont également à l’avant-garde de l’adoption des cryptomonnaies comme moyen de paiement. De nombreuses entreprises américaines offrent désormais des paiements cryptés, ce qui signifie que les consommateurs peuvent acheter des biens et des services en utilisant des crypto-monnaies.

Lire aussi :  Comprendre le cloud mining : qu'est-ce que l'extraction en nuage ?

Au fur et à mesure que la technologie blockchain se développe et que la crypto-monnaie est de plus en plus adoptée dans le monde entier, la divergence des attitudes réglementaires asiatiques et américaines à l’égard des crypto-monnaies deviendra de plus en plus importante. Alors que les États-Unis s’ouvrent aux nouvelles technologies et encouragent l’utilisation des crypto-monnaies, les pays asiatiques restent résistants et s’efforcent de contrôler leur utilisation. La question est de savoir si les différences réglementaires se traduiront par une nouvelle guerre économique entre les deux régions.

Conclusion

Les États-Unis et l’Asie sont à des stades différents de l’adoption des crypto-monnaies, et cette divergence d’attitudes réglementaires risque d’entraîner une nouvelle guerre économique entre les deux régions. Les États-Unis voient dans les crypto-monnaies une opportunité de croissance et ont encouragé leur utilisation, tandis que les pays asiatiques ont tendance à bloquer l’utilisation des crypto-monnaies et à encourager uniquement la technologie blockchain. La divergence des attitudes réglementaires est en train de changer le paysage mondial des crypto-monnaies et pourrait ouvrir la voie à une nouvelle ère d’innovation financière.

Sources

  • Alexandre R. « Une guerre économique a-t-elle lieu entre l’Asie et les États-Unis ? », Actu Crypto, 03 novembre 2020.
  • Livio S. « Crypto-monnaie : comment les États-Unis prennent l’avantage ? », Decrypt, 19 mars 2020.
  • Gautier B. « Les États-Unis et l’Asie sont-ils en train de s’opposer sur les crypto-monnaies ? », La Tribune Crypto, 09 juin 2020.

FAQ

4.2/5 - (8 votes)